Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

 

Avant hier, c’était les livres interactifs de Leapfrog. Hier, un Thunderbird géant de 40cm. Aujourd’hui, Optimus Prime et pour Noel, ils iront à Disneyland. Ce que ça coute ? Quelle importance lorsque l’on vous réclame 34 000 euros ? Car c’est la somme monstrueuse qu’on lui réclame, à lui qui déjà ne touchait que l’ASS, l’équivalent du RSA.

 il a pourtant tout essayé. Au mois de septembre, il écrit en recommandé avec la preuve de leur erreur au directeur du CNRJ (agence spécialisée pour les journalistes). Il ne daignera pas lui répondre. Les emails adressés à son directeur adjoint n’auront pas davantage de réponse, et ne parlons même pas de la seconde lettre recommandée, envoyée en novembre.  En désespoir de cause il envoie un email à son député, Olivier Faure : pas davantage de réponse, bien évidemment.

Que lui reproche-t-on ? le directeur adjoint s’est basé sur le fichier périmé de societe.com pour l’accuser de fraude en affirmant que depuis 2009 jusqu’à présent, il avait en fait travaillé comme indépendant. Il leur a donc adressé un document officiel indiquant qu’il avait été radié automatiquement en 2012 (!) précisément au motif qu’il n’avait jamais gagné le moindre centime. Il n’a donc pas menti lorsqu’il déclarait chaque mois ne pas avoir d’activité professionnelle. Ce document sans ambiguité, joint à notre article, les responsables du CNRJ n’en ont cure et lui ont saisi l’ASS, puisqu’apparemment il y a toujours droit tout en affirmant qu’il avait triché pour l’obtenir ? Et c’est ainsi qu’une famille avec un enfant doit vivre avec le SMIC de la maman depuis fin septembre. Difficile en province, impossible à Paris. Et déjà 3000 euros d’utilisés sur le compte revolving.

Ce journaliste au chômage, à qui Pole-emploi a toujours refusé ses demandes de stage (il espérait devenir reporter d’image) se retrouve donc doublement puni : pour avoir voulu s’en sortir en tentant de recruter des clients en créant une micro-entreprise, ce qui soit dit en passant est autorisé par Pole emploi, puis pour avoir échoué…

Mais pas question pour son fils de quatre ans d’en subir les conséquences : il aura un Noel heureux, quoi qu’il lui en coute. Celui de l’année prochaine, en revanche…

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Nos journalistes

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.