Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

Niksamer : les semi-relations made in 21e siècle

Niksamer : les semi-relations made in 21e siècle

Alors là, gros énorme maxi méga giga supra totally NIKSAMER et même NIKLAMERDESAMERDESONPEREDESONFREREOHOHCESERAITLEBONHEUR. Autant vous dire que je suis plus remontée que mon string un soir de cuite alors que je n'avais que 14 ans et que je l'avais carrément fait passer sur mon pantalon. Mdr. Bref.

Comme vous le savez, il y a toujours une situation initiale qui vient déclencher un niksamer. Pour vous exposer la situation, à savoir un bout de ma vie privée, la voici : Cela fait 2 ans que je n'ai pas été en couple. J'ai eu des histoires, j'ai été amoureuse mais je n'ai jamais passé le cap du couple. D'ailleurs, ça faisait un an que je n'avais pas dormi avec un mec et quelques mois que j'étais dans l'abstinence la plus totale. Pourquoi ? L'explication est simple.

Je suis quelqu'un d'extrême dans ma façon d'aimer, même si moi je considère qu'il s'agit plus d'être quelqu'un d'entier que d'extrême. C'est à dire que c'est soit tout soit rien. En ce sens, les mecs m'ont plus d'une fois prise pour une incroyable connasse alors que dans le fond, je suis surement bien plus sentimentale que les trois quarts de couples de fdp qui prennent un million de selfie d'eux avec des coeurs en commentaire. Donc soit le mec est un plan cul, et dans ce cas j'agis comme telle : pas de sms en dehors du cul, pas d'appels, pas de nouvelles et surtout, on ne dort pas ensemble. Je ne te kiffe pas donc je n'ai pas envie que tu viennes coller ton épiderme au mien durant la nuit, j'ai encore moins envie de me réveiller dans tes bras donc une fois la baise accomplie, c'est simple tu dégages. Et bien souvent, les mecs sont blasés qu'on les prenne juste pour des bites mais au moins, les choses sont claires, le mec ne peut pas se faire d'illusions "peut-être qu'elle me kiffe". Non non, le doute n'est pas permis. A l'inverse, quand je kiffe un mec, je suis une meuf adorable, toujours un truc rigolo à raconter, j'ai tout le temps envie de faire du sexe avec l'autre, je suis câline, affectueuse et je donne de ma personne. Dans un cas comme dans l'autre, je sais directement si je vais m'attacher ou pas. Dès les premières nuits, je sais si j'ai un coup de coeur ou non ; pas la peine d'attendre un mois ou six mois, on le sait quand ça match intellectuellement et sexuellement et c'est pas comme si ça arrivait tous les quatre matins - à moins que vous n'ayez des exigences spirituelles dignes de Cyril Hanouna et les attentes sexuelles d'un puceau où ça semble effectivement plus facile. Et ce n'est pas parce qu'il y a coup de coeur, que la relation va se transformer en histoire d'amour.

Venons-en maintenant au fait. Dans mon discours, ce que vous devez retenir c'est qu'il y a trois types de relations : les coups d'un soir, les plans culs et les vraies relations (sans forcément parler de couple). Le coup d'un soir c'est celui qu'on ne revoit jamais, qu'on baise une fois et basta. Le plan cul, c'est la personne avec laquelle on nique et c'est tout ; rien de plus : pas de confidences, pas de câlins, pas de diners ou de déjeuners ensemble. Du cul stricto sensus. Et la relation, c'est le moment où on s'abandonne un peu, on se permet d'être calin, de témoigner de l'affection, de se confier un peu sur soi-même. Toutes les relations intermédiaires c'est de la branlette et ce n'est que le reflet de votre lâcheté et de votre indécision.

Et en fait, je crois que c'est ça qui me les brise le plus avec les mecs de ma génération. Y'a quand même qu'un type né au 20ème siècle pour te sortir "je veux pas d'un plan cul mais je veux pas d'un couple". Attends mais tu veux quoi au juste frère ? Tu veux me raconter tes névroses la tête posée sur mes seins sans qu'il y un quelconque engagement derrière ? Tu veux le cul, la tendresse et l'adéquation intellectuelle, sans les implications qui en découlent ?! Les avantages sans les inconvénients ?! Mais putain bande de trous du cul, dire un truc comme ça revient à dire "Je veux vivre sur la lune mais sans scaphandre et en respirant de l'oxygène". Je pense qu'on est des adultes maintenant, toutes les personnes qui ont 25 ans passés et qui lisent cet article, si à votre âge vous avez pas pigé que la médaille a toujours son revers, mais allez vous faire enculer bien profond vous et votre médaille à face unique. Si vous avez envie d'un forfait 10 giga de cul et textos illimités le tout sans engagement, allez vous tapez votre opérateur téléphonique parce que là vous traitez avec des humains. Vous êtes les premiers à vous plaindre qu'en 2017 on est dans la consommation des corps et des êtres, mais qu'on soit bien clairs, quand on est dans un simulacre du couple et qu'on se refuse à tout attachement ou sentiment, c'est de l'instrumentalisation d'autrui si je ne m'abuse.

Je vais peut-être paraître vieux-jeu ou excessive mais je vous emmerde. C'est vous qui êtes complètement tordus et lâches. Quand une relation va au delà du sexe, ça génère forcément de l'attachement et des sentiments. Et ce n'est pas parce qu'il y a des sentiments ou des prémices d'attachements que ça va durer toute la vie, que ça va marcher ou encore que vous allez passer vos week end à Ikea pour choisir quelle putain de lampe on va mettre dans notre connard de salon qui ressemble de toute façon à celui de nos voisins, amis et cousins simplement parce qu'Ikéa c'est de la merdre industrielle construite en série sans aucune âme, tout comme votre couple à la con qui passe son temps à se représenter l'amour plutôt qu'à le vivre. Il s'agit cependant-là d'une autre revendications que la haine me fera peut-être coucher un autre jour sur papier.

Alors si vous voulez, je suis une réactionnaire sentimentale mais moi au moins je porte mes couilles ; je ne me mens pas à moi-même ; je ne dissocie pas ma chatte, mon cerveau et mon coeur ; je vis mes sentiments pleinement avec intensité et je les assume. Vous pouvez me traiter de malade tant que vous le voulez or à mon sens, c'est vous qui êtes malades à avoir besoin d'attendre 6 mois si quelqu'un vous convient bien. C'est vous qui êtes malades avec vos semi-relations dans lesquelles vous investissez vos corps et vos têtes sans jamais y mettre vos coeurs. Alors NIKSAMER ces semi-relations à deux balles, moi je suis une vraie meuf entière et vos romances tièdes, fades et allégées je vous les laisse puisqu'elles ne sont que le reflet de vos existences sans risques et sans passions.

Niksamer : les chialeuses du rap indé
L'art de faire du stop Épisode 3
 

Participant à cette conversation

Commentaires (1)

I like this post. It is very excited and thrilled. I got thrilled experience. It makes me so glad your giant facts and know-how have a brand new channel for trying into the arena. i'm hoping you may hold this internet website updated so customers...

I like this post. It is very excited and thrilled. I got thrilled experience. It makes me so glad your giant facts and know-how have a brand new channel for trying into the arena. i'm hoping you may hold this internet website updated so customers can come and study exciting testimonies. Top notch publish I would like to thanks for the efforts you have got made in writing this interesting and knowledgeable article.

Lire la suite
  Pièces jointes
 
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Nos journalistes

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.