Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

Discussion autour du feu

Discussion autour du feu

En Amérique du sud, les soirées sont longues. Il fait très chaud alors les gens commencent à sortir tard. Certains vont au restaurant, d’autres en boite de nuit ou au bar mais c'est aussi très fréquent de se réunir chez un ami ou autour d’un feu pour dîner et boire le maté. Ces moments de partage en disent long sur la culture sud américaine. Pour comprendre il faut le vivre ; je tente de vous inviter.

Vers 22 heures nous arrivons dans un magnifique coin de forêt. Tout près de la falaise on entend la rivière couler, une brise légère fait trembler les feuilles des arbres, les grillons chantent, nous sommes seuls avec Mère nature. Nous plantons la tente et nous nous installons. Le feu nous réchauffe et nous nourrit, c'est avec gourmandise que nous dégustons pomme de terre, maïs et oignons à la braise. Tout le monde discute et rit, certains chantent pendant que d’autres jouent de la guitare et des percussions. Puis une question tombe : qu’est-ce que la conscience ? Nous nous taisons et réfléchissons avant de tenter d'y répondre. Nous parlons à tour de rôle, nous nous écoutons et nous partageons. Nous savons qu'aucun de nous ne détient la réponse et d’ailleurs ce n'est pas une réponse que nous cherchons mais plusieurs. Des questions comme celles-ci nous nous en posons énormément car nous sommes sensibles et à l’état primaire, sans technologie et gadgets pour nous divertir, nos sens sont totalement en éveil et les portes du monde, de l’intelligence et de la compréhension sont grandes ouvertes.

En Amérique du sud existe une culture qui ne se trouve pas en Europe, la culture des peuples originaux, ces ancêtres, comme les Mapuches, qui vivaient en total harmonie avec la nature. Eux avaient compris. Au lieu de détruire, polluer et acheter la nature ils vivaient avec elle. Comme une mère elle nourrit, forme et nous montre d’où on vient, pourquoi ? quelle est notre place au sein de cet univers dont nous ne connaissons qu'un cinquième ? Elle nous apprend à parler le langage universel, ce langage qui nous permet de communiquer sans avoir à parler mais encore faut il savoir l’écouter et pour cela il faut être attentif à la nature. Si aujourd’hui des techniques d'autrefois, comme la construction du Machu Picchu, au Pérou avec des blocs de pierres gigantesques importés de d'autres pays, nous échappe c'est parce que nous perdons le langage universel, nous ne comprenons plus la nature et ce qu’elle a à nous offrir, pire encore, nous détruisons ce qu'elle nous offre.

Les sud américains sont très sensibles à la question d’origine car c'est un peuple qui est, depuis des années, colonisé et dont les gouvernements actuels détruisent les ressources naturelles et les populations ancestrales. Les feux dévastateurs au Chili en sont un très bon exemple. Ici tout le monde sait que c'est le gouvernement qui les provoque afin de faire fuir les tribus et de déboiser pour revendre les terres aux grandes multinationales.
Cet article n’est qu'une infime partie des grandes discussions autour du feu, ce n'est qu'une introduction et je vous demande votre avis. Je souhaite des retours, savoir si vous comprenez et ce que vous en pensez.

Merci.

L'heure de fête à Bariloche
 

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Nos journalistes

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.