Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

Fidel Castro, idole des journalistes

C'était le dictateur le plus sympathique de la planète: en 1960 il ne condamne à mort que 600 personnes et seulement 70 000 prisonniers politiques. D'ailleurs, Danièle Miterrand en disait le plus grand bien. Elle n'était pas la seule. Un type cool, qui a tout de même failli déclencher la troisième guerre mondiale. Mais le climat, les vieilles voitures et les filles faciles (Cuba est une destination phare du tourisme sexuel, pédophilie comprise) font pardonner beaucoup de choses. Même le NY Times a des termes flatteurs sur Castro, mais ses dizaines d'articles tracent en définitive un portrait objecti.
Depuis déjà plusieurs années c'est Raul qui dirige, rien ne change donc, et il reste encore 70 prisonniers politiques. Certes, c'est moins qu'en Corée du nord...
Les chiffres du jour
David Hamilton: la pédophilie, c'est chic
 

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Nos journalistes

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.