Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

Le vrai visage d'Aude Lancelin

je lui écrivais de temps en temps et l'on était censé prendre un verre cette semaine pour discuter de divers projets.
Je m'étais permis de lui écrire ceci aujourd'hui:
"Tu profites actuellement d'une bulle médiatique qui équivaut à des centaines de milliers d'euros de publicité gratuite. Dans quelques semaines, tu ne seras de nouveau plus connue que d'un microcosme et tout deviendra beaucoup plus difficile si tu as des projets ambitieux. Le bon timing, voire le seul, c'est maintenant."
Sa réponse ?
"Merci de pour l'avenir de loseuse que tu me promets, c'est trop aimable..."
"plus personne ne me donnera d'ordre, plus jamais, ni n'aura l'occasion de m'asséner le moindre conseil menaçant. Je n'ai pas tenu devant Xavier Niel pour me laisser secouer par une relation Facebook"
"Niel n'a "même pas eu à demander" de me virer? Je vois que tu as pris toute la mesure de la gravité de cette affaire. C'est du niveau Jean Daniel, en matière de bassesse, à ceci près qu'il a 96 ans. Une référence en tout cas."
Et en plus, c'est une pauvresse, alors que l'on croyait à un licenciement abusif:
"Un salaire deux fois inférieur à celui des précédents directeurs adjoints de l'Obs, qui étaient des hommes il faut dire. Et des indemnités légales minimales, compte tenu de ma faible ancienneté. Voilà pour tes calomnies."
c'était une réponse à "ces" calomnies:
"le simple fait que tu te présentes quasiment comme une pauvresse alors que tu avais un énorme salaire et des indemnités de licenciement monstrueuses me met hors de moi. Etre de gauche, c'est un tout petit peu autre chose. " (et je n'avais même pas cité les droits d'auteur sur ses centaines de milliers d'exemplaires vendus...)
Et pour conclure, car elle m'a bien sur bloqué pour être certaine d'avoir le dernier mot:
"Je croyais que tu étais un mec un peu bizarre mais sympa. En fait tu es plein de haine, notamment à mon égard. "
Et dire qu'avec une femme, un enfant, et des revenus inférieurs au smic j'ai pris la peine d'acheter son livre qu'elle avait refusé de m'envoyer pour en faire la promo en long et en large.
Je ne me sens pas haineux, mais un peu con là quand meme. Et vu le caractère avenant d'aude lancelin, je ne suis plus tout à fait certain que son licenciement n'ait été que politique...
article étonnant dans les échos:
Les chiffres du jour
 

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Nos journalistes

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.