Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

L'art de faire du stop Épisode 3

L'art de faire du stop Épisode 3

Apprendre à déguster  maté

Au petit matin, à Perito Moreno, me voilà devant l’hôtel où a dormi ma famille adoptive de voyage. A 9h30 on part faire les courses pour acheter de quoi manger le midi puis on s'en va direction San Carlos de Bariloche. Dans la voiture on chante, je joue avec Katia, l’aînée de 5 ans, on discute – tant bien que mal car je ne parle pas espagnol mais cela ne paraît pas être un problème pour elle. La maman parle un peu anglais, elle me raconte pourquoi ils ont quitté Corrientes, province située au Nord Est de l’Argentine, pour Ushuaia, « à Corrientes capitale il y a beaucoup de délinquances, nous ne voulions pas que nos enfants grandissent dans cet environnement, de plus c'est difficile d'y trouver un travail qui paye. » La maman en a trouvé un à Ushuaia, la famille a déménagé. 


À midi nous nous arrêtons pour manger. Pendant que le papa prépare les sandwichs je fais des ricochets dans la rivière avec Katia, nous mangeons puis repartons. Nous nous arrêtons régulièrement car la route n'est que ligne droite interminable et le papa est le seul à conduire. De plus le bébé nécessite beaucoup d’attention, de ce fait j'échange régulièrement ma place avec la maman pour qu'elle puisse s'en occuper. J'ai conduis une heure pour aider un peu le papa.


Durant le trajet ils m’apprennent à boire le maté. Ce célèbre breuvage argentin n'est autre que des feuilles d'arbre à maté (la yerba) que l'on met dans une calebasse creuse (le maté) et que l'on boit à l'aide d'une pipe (la bombilla). Le maté est convivial, une personne est chargée de le remplir d'eau chaude à l'aide d'un thermos et de le faire passer à tout le monde et toujours dans le même ordre. On ne dit gracias au passage du maté uniquement si c’est le dernier tour où l'on souhaite en boire. La famille voyant que j'adore ce breuvage m'offre un sac à maté, un kilo de yerba, un maté et une bombilla. Quelle surprise ! 


Lors d'une de nos pauses cigarettes le papa me confie fumer de la marijuana en cachette. À la pause suivante, la maman m’informe être au courant qu'il fume, elle n'aime pas ça mais ne dit rien. Il est très fréquent que les personnes qui me prennent en stop partagent leurs petits secrets ou leurs peines. Je pense que cela vient du fait que durant le trajet une complicité se crée, la confiance règne et en même temps je deviens une amie de passage, à qui on peut tout dire car on ne la reverra jamais. 


Vers minuit nous arrivons à Bariloche, nous cherchons une auberge où je pourrais loger. Les adieux sont difficiles, nous nous embrassons, la maman me dit qu'ils m'aiment fort. Tout le monde me souhaite bon voyage et c'est le cœur serré que je pars, en direction de nouvelles aventures. 



Lire la suite
191 lectures
0 commentaire

L'art de faire du stop Épisode 2 : Rester proche des villes

L'art de faire du stop Épisode 2 : Rester proche des villes
Je me sens si petite. La seule route qui soit, la route 40, est interminable, seuls quelques véhicules passent par là, de temps en temps. Il n'y a aucun bruit, mis à part le grondement sourd des montagnes. Alors que je marche encore, un renard allongé dans l'herbe me fixe, magnifique avec le bout de sa queue blanche. Il n'a pas peur, moi si, un peu...
Lire la suite
318 lectures
0 commentaire

L'art de faire du stop. Episode 1 : préparer son départ

L'art de faire du stop. Episode 1 : préparer son départ
Au bord de la route, pousse tendu, sourire aux lèvres et mon gros sac de voyage aux pieds je fais du stop. Je fais du stop car je suis à El Calafate, en Argentine et que je souhaite me rendre à El Chalten, problème, je n'ai pas d'argent et les transports en commun coûtent très chers.Ça c'était au début, mon premier stop en Amérique du Sud. Aujourd'...
Lire la suite
701 lectures
0 commentaire

El chalten

El chalten
À 212 kilomètres au nord d'El Calafate et toujours en Patagonie : El Chalten. Ce village a été construit en 1985, ce qui lui vaut la palme de la ville la plus jeune d'Argentine. El Chalten ne compte qu'environ 300 habitants mais accueille près de 40 000 touristes en haute saison.El Chalten est la porte d'entrée du parc national de Los Glaciares. Il...
Lire la suite
418 lectures
0 commentaire
En vedette

El calafate

El calafate
La ville d'El calafate tient son nom d'une plante, la berberis microphylla, qui servait autrefois à calafater la coque des bateaux. Cette plante donne de petits fruits violets consommés en confiture, gâteaux et autres gourmandises sucrées.El Calafate est surtout connue pour son mystérieux glacier, le Perito Moreno. C'est le seul au monde que l...
Lire la suite
557 lectures
0 commentaire

Nos journalistes

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.