Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

Monde

Avaaz se transforme alors en machine à fabriquer des millionnaires. Dès 2006 Ricken Patel, le directeur exécutif d’Avaaz gagne 120 000 dollars par an pour… une heure de travail par semaine ! en comparaison Tom Perriello, président du board, est un prolétaire avec seulement 48 000 dollars, toujours pour une heure par semaine.  

TAGS:

S'il nous était imposé de choisir un seul événement éclatant de l'année qui s'achève, plus d'un dirait que ce fut la victoire  de Donad Trump à la course pour la maison blanche. Rarement une élection aura suscité autant de controverses dans un État démocratique.

 Dans trois jours, il en sera fini de 2016,  une année particulièrement mouvementée pour l'échiquier géopolitique mondial. Il serait impossible de revenir en un seul article sur tous les faits médiatisés ayant forcé l'attention des lecteurs, téléspectateurs et internautes.

Brexit   -   Union Européenne   -   Italie   -   Dilma Roussef   -   Boko Haram   -   État Islamique

En Europe, le Brexit confisqua l'attention du monde pendant des semaines, secouant l'Union Européenne dans ses fondements. Le démantèlement de la Jungle de Calais fut aussi largement commenté par la presse, suscitant de vives passions à travers le monde. L'Italie se défaisant de Matteo Renzi et la destitution de Dilma Roussef au Brésil eurent leurs places d'honneur dans les débats.

L'Afrique intéressa les médias grâce à la libération de quelques étudiantes de CHibok enlévées par Boko Haram en 2014. Le groupe terroriste désormais tristement célèbre aura forcé les médias du monde à s’intéresser à l’actualité africaine écrite en lettres de sang par les nombreux dégâts qu'il cause sur son passage. Boko Haram est affilié à L'État islamique et ce dernier aura été le cauchemar de l'Europe cette année encore avec une succession d'attaques terroristes éclatantes à Bruxelles, Nice, Berlin.

Pauvreté   -   Crise migratoire   -   Méditerranée   -   Syrie   -   Panamas Papers

Sur le plan économique, la pauvreté n'a pas reculé d'un pas, forçant des centaines de milliers de migrants partis d'Afrique et d'Europe de l'Est à chercher refuge en Europe de l'Ouest par vagues de ce qui restera dans l'histoire comme la plus grande crise migratoire vécue depuis les guerres mondiales. Ces déplacés économiques, dont de nombreux périrent noyés dans la Méditerranée, faisaient un avec des milliers de fuyards s'échappant de l’Orient en guerre, notamment de la Syrie et de l'Irak. Beaucoup se heurtèrent à des murs érigés en hâte à l’intérieur de l'espace Schengen par certains pays décidés à protéger leurs frontières nationales, remettant en question l'une des raisons d'être de l'Union.

Les riches se sont enrichis encore plus, les Panamas Papers se chargèrent de nous révéler comment ils planquent leur argent.

David Bowie   -   Papa Wemba   -   Prince   -   Mohammed Ali   -   George Michael   -   Facebook   -   Brad Pitt

Au milieu de toutes ces catastrophes, David Bowie tira la révérence à la vie en janvier. Il fut suivi quelques mois plus tard par Prince, Papa Wemba...Mohammed Ali, et depuis Noël, le monde pleure George Michael.

Sur les réseaux sociaux, Facebook décida de s'attaquer aux fausses nouvelles et traquent désormais les sites d'informations prétendument mensongers, avec le risque reel d'être accusé de vouloir enterrer les nouvelles qui dérangent l'establishment.

Bien sûr et heureusement, tout ne fut pas noir, il y eut des démêlés et des divorces chez les stars : Angelina Jolie quitta Brad Pitt, Kim Kardashin se fit voler une fortune en bijoux à Paris, son mari Kanye West en tomba malade.

François Hollande renonça à briguer un second mandat à la présidentielle française, Ali Bongo réussit à se maintenir au pouvoir qu Gabon au grand dam de la population, Yayah Jammey perdit les élections en Gambie et refuse de céder le pouvoir au vainqueur. Quant à Hillary Clinton, elle affirme que Vladimir Putin lui en veut personnellement.

Malte n'a pas la réputation d'être une terre d’accueil facile pour les migrants venus d'Afrique. De nombreuses organisations humanitaires se sont insurgées par le passé contre les conditions de détention des personnes échouées sur ses côtes.

Depuis le 1er janvier 2017, Son gouvernement assure la présidence tournante de l'UE et prend cette charge très au sérieux. Il s’est engagé à œuvrer avec énergie pour la protection des frontières européennes et depuis, un violent vent d'insécurité souffle sur la communauté des demandeurs d'asile venus d'Afrique.

Nous avons rencontré Alec Douglas Bvumburah de nationalités zimbabwéenne et britannique, Banquier de formation, aujourd'hui activiste des droits humains et fondateur de CCIF (Cross Culture International Founadtion), une ONG basée à Malte depuis 2012 qui lutte contre toutes formes de trafics humains et promeut des échanges culturels Nord/ Sud.


 

Le quotidien se fait de plus en plus difficile pour les Africains en Europe. Vous êtes d'ailleurs signataire d'une pétition adressée au Ministre Maltais de l'Intérieur demandant la libération de neuf Maliens actuellement détenus par l'immigration et condamnés au rapatriement. Malgré cette hostilité affichée, de nombreux jeunes restés sur le continent ne rêvent que de partir. Que leur dites-vous?

La meilleure forme d'immigration est celle qui se fait par des voies sécurisées ; une bourse d’Études ou un contrat de travail obtenu depuis l'Afrique. Ces opportunités ne sont pas nombreuses mais elles existent. Cependant, la solution est de créer des opportunités sur place. CCIF a ouvert ses bureaux à Malte et à Chypre pour nos projets européens, mais au vu de la tragédie à laquelle nous avons assisté l'année dernière avec des milliers de personnes noyées en mer, nous avons pensé à apporter notre contribution pour l'amélioration des conditions de vie locale, c'est ainsi que nous sommes sur le chantier de l'ouverture d'un bureau au Zimbabwe, et notre futur projet immédiat concerne le Nigeria.

 

 Comment êtes-vous arrivé à Malte?

J'ai bénéficié d'une “voie sécurisée”. Je suis allée en Angleterre pour études. Là, j'ai obtenu un MBA en Marketing et j'ai commencé à travailler pour la HSBC qui m'a ensuite affecté dans sa filiale de Malte. Ici, j'ai découvert une communauté souffrante, j'ai particulièrement été touché par l'histoire de deux jeunes Nigérianes menant une vie si misérable que l'idée de l'ONG a commencé à germer en moi.

Maltesische EU Ratspräsidentschaft 2017 Logo

 

Malte assure depuis le début d'année la présidence de L'UE et les autorités du pays ont été claires dans leurs intentions d'aligner leur politique migratoire sur celle de la plupart des pays de la zone Schengen. Neuf demandeurs d'asile Maliens en font les frais en ce moment ; par ailleurs, le discours haineux sur les médias sociaux est totalement décomplexé. Très souvent, les bus ne s’arrêtent pas pour prendre des Noirs, l'accès aux Night Club leur est souvent refusé, Un homme d'affaire Noir Américain a décidé il y a un mois de quitter le pays, dégoûté par l'esprit ambiant ...Dans ces conditions, une famille africaine peut-elle vivre heureuse à Malte?

Oui, moi je vis ici avec ma femme et mes enfants et je suis heureux. Je reconnais que la réalité que vous venez de décrire existe bien, parfois on a l'impression ici d'être à l'âge de pierre ; mais c'est la persévérance qui ouvre les cœurs des gens. Mon ONG a un projet qui s'appelle « Malta Sharing Diversity » qui promeut des échanges de nourritures, de styles vestimentaires, de musiques entre différentes communautés. Grâce à ce projet, j'ai vu la mutation positive de l'opinion des Maltais sur les Africains. Quand les gens voient que tu travailles dur, ils t'aident. Du coup beaucoup me disent: « je n'aime pas les migrants, mais avec toi je peux travailler. » Un éditeur s'est offert d’imprimer tous mes documents concernant mon projet «Stop Human Traficking». Un autre me verse mensuellement un don de 500 euros... Grâce au travail que je fais pour mixer les communautés, je réussis même à trouver des opportunités de travail pour les Maltais.

eboueur

 

 L'image négative qui colle aux réfugiés en général semble s'être focalisée sur les personnes noires. Des études ont revelé que la majorités des Noirs ici sont des Africains  qui font tous les sales boulots, parlent à peine anglais, envoient toutes leurs économies au pays et semblent indifférents à toute forme d’Éducation. Y voyez-vous un lien?

Peut-être. Un autre projet que j'ai crée en partenariat avec une ONG sœur s'appelle STEP UP. C'est un cours gratuit d'auto-entreprenariat dans lequel nous aidons les participants à créer un business plan à partir d'un talent que nous aurons identifié en eux. Pas besoin d'avoir de grands diplômes pour cela, c’est un cours qui a été pensé par de grandes Universités Européennes. Malheureusement, beaucoup de “frères” ne viennent pas aux cours, ils préfèrent garder leurs jobs pénibles afin de soutenir économiquement la famille restée au pays.

 

 Que pensez-vous de cette pratique? N'est-il pas mieux de réserver cet argent pour se payer une bonne éducation qui leur assurerait un futur meilleur pour eux et pour leur famille?

Je dois dire que j’approuve en partie cette pratique, car moi-même j'envoie tous les mois de l'argent à la famille. Nous avons une culture de solidarité en Afrique que nous chérissons. Mais cela est louable seulement pour ceux qui peuvent se le permettre, il n'est conseillé à personne de se tuer à la tâche pour aider une famille qui n'a souvent aucune idée de la difficulté de gagner cet argent.

 

Autre à votre travail avec CCIF, vous dirigez une petite congrégation Chrétienne. Comment cela se fait-il ?

Je suis aussi Pasteur. Je considère que la foi va au delà des chants et de la lecture de la Bible. Loin de moi l'idée d'attaquer les Catholiques, mais la réalité nous démontre ce qu'il en est. « Hope Church Malta » est une petite communauté qui regroupe une quarantaine de personnes dédiées à l'aide au prochain. Nous visitons de vieilles personnes, nous organisons des bancs alimentaires, nous habillons les nécessiteux. Parfois tout cela se fait sans prononcer le nom de Jésus ; tout est dans les actes. J'ai été inspiré par le film «Pay it forward» (en français « un monde meilleur », avec Kevin Spacey.ndl). La bonté qu'on a en nous doit être partagée comme une chaîne. Quelqu’un fit du bien pur moi, et moi je fais du bien à quelqu’un d'autre, ainsi de suite. J'aimerais presser de mon vivant toute la bonté qui est en moi de sorte qu'il n'en reste rien à ma mort. C'est l'héritage que j'aimerais laisser, c'est ainsi que j'aimerais qu'on se souvienne de moi plus tard.

A Conakry, Capitale de la Guinée, la société civile et bon nombre de défenseurs de droits de l’homme se réjouissent de l’arrestation d’Aboubacar Toumba Diakité. Le 28 Septembre 2009, Toumba était encore l’aide de camp de Moussa Dadis Camara, arrivé au pouvoir par un putch. Arrêté le vendredi 16 décembre à Dakar, Toumba Diakité est accusé d’être un des acteurs clé de la répression du meeting politique en septembre 2009 au stade de Conakry.

Yaya Jameh

Personne ne s’y attendait. La surprise est de taille. Après Vingt-deux ans de règne, Yaya Jammeh est obligé de se consacrer à une autre activité qui n’est pas celle de diriger la Gambie. En cette fin d’année 2016, la norme politique c’est de surprendre les plus avertis, les spécialistes et autres instituts de sondage.

Alep Est et les évacuations humanitaires font la une des journaux depuis plusieurs jours. Bashar El Assad, aidé par la Russie et L'Iran a repris le contrôle de cette ville precédemment occupée par des rebelles armés opposés à son régime.La presse diffuse des informations selon lesquelles le Régine Syrien massacrerait froidement les rebelles défaits. La source de ces informations serait les White Helmets, (Casques Blancs), une organisation humanitaire syrienne fondée en 2013 par James Le Mesurier, un ex officier de l'armée britannique....

Des membres du mouvement Combattants pour la liberté économique ont manifesté à Pretoria, le 30 septembre 2015.

 

Jeudi 30 juin, la Banque Mondiale a publié le rapport sur l’évaluation des politiques et des institutions nationales 2015, (CPIA). Dans ce document on y apprend que la moitié des pays africains affichent des performances relativement faibles dans leur environnement politique en faveur du développement et de la réduction de la pauvreté.

Produire 300 GW d'énergie verte en Afrique ! L'objectif est gigantesque, mais sa réalisation possible. Il ne s'agit plus de rêve car des initiatives existent et des réalisations en cours. La banque mondial, l'Union Africaine et des structures du secteur privé se déploient en Afrique en combinant la technologie solaire, éolienne, hydraulique et géothermique pour illuminer et aider tout un continent à vivre mieux.

Alors que le maire de Florence Dario Nardella avait refusé d'accorder son patronage officiel au défilé au prétexte qu'il ne pouvait (voulait?) pencher dans la balance, ce dernier a fait acte de présence dans les rues aux cotés des participants à titre, non officiel, mais personnel. Ce revirement de dernière minute est-il dû à l'émotion générale suscitée par la tuerie d'Orlando ?

La ville de Florence s'est réveillée ce matin avec une surprise désagréable. Vers 6h30, le lungarno Torrigiani, à gauche du Ponte Vecchio, s'est écroulé avec une vingtaine de voitures garées dessus. On attribue l'origine de cet effondrement soudain à la rupture d'une conduite d'eau de l'acqueduc.

Nos journalistes

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.